La Stratégie - Vivre en Gaspésie

Découvrir

La Stratégie

HISTORIQUE

Vivre en Gaspésie est une stratégie régionale visant à contribuer à la croissance démographique et à l’occupation dynamique des territoires de la Gaspésie.

Portée par une cinquantaine d’organisations partenaires, elle mise sur la collaboration et la concertation des intervenants concernés par les enjeux démographiques. Concrètement, ses actions s’articulent autour de trois axes : la valorisation de la région auprès de la population, l’attraction de nouvelles personnes et l’intégration des nouveaux arrivants.

Depuis plus de 20 ans, la région connaît un important déclin démographique, notamment en raison du vieillissement de sa population. Si son bilan migratoire est positif depuis 2017 et le taux de rétention de sa population parmi les plus performants, on recense toutefois seulement 48 personnes de 15 à 24 ans pour remplacer 100 personnes de 55 à 64 ans qui partent à la retraite.

Dès le début des années 2000, des actions ont été menées pour l’attraction et la rétention d’une jeune main-d’œuvre qualifiée. La première stratégie régionale a été portée par la Commission jeunesse Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine à compter de 2006. Puis, une première entente en immigration coordonnée par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (GÎM) a été mise sur pied en 2008 pour favoriser l’établissement de personnes immigrantes dans la région.

En 2012, une vaste démarche de mobilisation de l’ensemble des partenaires régionaux, territoriaux et locaux a été menée afin d’identifier les enjeux communs en lien avec la démographie et les actions à mener, et ce, peu importe l’âge, l’origine ou les ambitions de la clientèle visée. La région croyait fermement que le développement d’une force de frappe globale permettrait de maximiser les résultats concrets pour une occupation dynamique du territoire et de combler les besoins en main-d’œuvre des employeurs.

Cette démarche a mené à l’adoption de la Stratégie d’établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine (SED) 2012-2017, qui a été portée par la CRÉ de la GÎM jusqu’à l’abolition des CRÉ en 2014. La Commission jeunesse a ensuite repris les rênes de la SED en faisant ainsi une des seules démarches régionales d’attraction de main-d’œuvre encore fonctionnelle au Québec.

En identifiant la démographie comme enjeu régional prioritaire, les élus de la Gaspésie ont redonné un nouveau souffle à ce qui est devenu, en novembre 2017, la Stratégie Vivre en Gaspésie (SVEG). Le territoire des Îles-de-la-Madeleine s’est pour sa part doté de son propre plan d’intervention.

Pour de l’information sur la collaboration possible avec Vivre en Gaspésie et sa gouvernance, consulte la section Collaborer.

La Stratégie

Documentation

Vivre en Gaspésie réalise sporadiquement des enquêtes de perception en région et hors région. Pour avoir accès à cette information, communique avec le coordonnateur de Vivre en Gaspésie à coordination@vivreengaspesie.com.

FICHIERS À TÉLÉCHARGER

Partenaires

Financiers

La Stratégie Vivre en Gaspésie est soutenue financièrement par la Commission jeunesse Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, le Gouvernement du Québec, Emploi-Québec, le Ministère des Affaires municipales et Habitations (MAMH), le Ministère de l’Économie et de l’Innovation, le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI), le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, les Commissions scolaires René-Levesque et Chic-Chocs ainsi que Desjardins.

Flèche pour retour
Haut de page