Technicien.ne en droit - Vivre en Gaspésie

Travailler

Technicien.ne en droit

Revenir aux offres

Employeur

Ministère de la Justice - Palais de justice de Percé

Salaire

36 654 $ à 52 013 $

Date de parution

20 janvier 2020

Lieu

Percé

Horaire

35 heures par semaine

Date limite pour postuler

10 février 2020

Description

: Selon la mission du ministère ou de l’organisme, la personne titulaire de l’emploi de technicien en droit effectue divers travaux techniques liés à des activités juridiques, judiciaires et parajudiciaires principalement en matières civile, criminelle, pénale, foncière, administrative et notariale. À ce titre, elle peut être appelée à :
- produire une citation à comparaître ou un avis d’exécution et en assurer le suivi;
- assister le procureur, notamment aux poursuites criminelles et pénales, dans le traitement des dossiers de poursuites judiciaires;
- agir à titre de personne-ressource auprès des membres de son équipe et des clientèles internes et externes;
- analyser les requêtes et déterminer la recevabilité de différentes demandes ou procédures, conformément aux lois et aux règlements en vigueur;
- effectuer divers travaux de recherche et d’analyse pour les dossiers qui lui sont confiés;
- soutenir le personnel attitré au traitement de la correspondance en vue d’assurer l’exactitude des réponses transmises aux parties;
- assurer le cheminement opérationnel des dossiers et gérer le processus de suivi, le cas échéant;
- assurer l’uniformité des opérations dans l’application des processus;
- effectuer les entrevues en matière de petites créances et pour les mariages et unions civiles;
- assister l’avocat ou le notaire dans la recherche jurisprudentielle et notariale et dans la préparation des actes de procédure et des actes notariaux;
- assurer la conservation et la gestion de divers registres (Exemple : salle des exhibits).

Exigences

- Détenir un diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques juridiques ou une attestation d’études pertinentes dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.
- Une personne est également admissible si elle est en voie de terminer la dernière année de scolarité exigée pour l’obtention du diplôme requis.

- Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur ou par deux années d’expérience pertinente.

- Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. La personne en attente de son évaluation comparative peut être admise sous condition de fournir le résultat de cette évaluation dès qu’elle le recevra.
- Il est obligatoire de posséder la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.
- La personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou du certificat de sélection du Québec peut être admise au présent processus de qualification. Toutefois, elle devra posséder le statut de résident permanent ou la citoyenneté canadienne au moment de sa nomination.
- Il faut également posséder une connaissance du français appropriée aux fonctions.

Flèche pour retour
Haut de page